Beauté, Conseils & Astuces, Hygiène, Santé & bien-être, Soins de la peau

Le Gant kessa

Gant kessa ou de crin  : comment bien l’utiliser ? Nos conseils

Les bienfaits et l’utilisation optimale du gant de crin
Le gant kessa  contre la cellulite

La peau d’orange n’était peut-être pas – quoique – un enjeu esthétique dans l’Antiquité, mais aujourd’hui l’utilisation du gant de kessa comme remède anti-cellulite fait partie des méthodes qui donnent de bons résultats.

Utilisez-le sous la douche ou à sec, selon la sensibilité de votre peau. Faites de légers mouvements circulaires de bas en haut pour améliorer également le retour sanguin.

Pour que l’effet soit visible et pour ne pas irriter la peau, mieux vaut utiliser le gant de crin avec parcimonie. Les médecins phlébologues préconisent de le faire uniquement après une douche froide ou au moins fraîche pour limiter l’afflux sanguin. Une mauvaise utilisation, trop intense ou au cours d’une douche chaude peut faire éclater des petits vaisseaux. Il est donc déconseillé (le gant de crin ) aux personnes sujettes à des troubles de la circulation.

 

Le gant kessa  pour éviter les poils incarnés

Autre avantage du gant kessa : prévenir l’apparition des poils incarnés et aider à leur désincrustation.

Cela arrive régulièrement après une épilation ou lorsque l’on se rase, en particulier les jambes et le maillot chez les femmes. Les poils, coupés à leur base, continuent de pousser sous la peau. Ce qui crée une sorte de bouton, voire une infection si on y touche.

Pour éviter ces désagréments très courants, le gant kessa est une excellente solution. En prévention, en gommage, il permet de préparer la peau à l’épilation. Il retire les cellules mortes et ouvre les pores de la peau, ce qui libère le follicule pileux.

Si vous découvrez un poil incarné après une épilation, n’y touchez surtout pas directement avec vos doigts. Cependant vous pouvez masser autour très doucement à sec avec le gant kessa afin de libérer le poil, mais ne forcez surtout pas si cela ne fonctionne pas.

 

Un gant exfoliant efficace

Plutôt que d’acheter plusieurs fois dans l’année un gommage pour le corps, ou si vous n’avez pas envie de faire votre gommage maison, vous pouvez opter pour le gant kessa.

Sur peau humide, il permet une exfoliation efficace, sans aucun produit, mais vous pouvez utiliser votre gel douche habituel ou un savon doux. Comme pour son utilisation anti-cellulite, massez de bas en haut par mouvements circulaires.

La friction à sec avec le gant kessa.

La friction ou le brossage à sec permettent d’activer la circulation lymphatique et ainsi d’éliminer plus facilement les toxines. La friction à sec stimule par ailleurs le système immunitaire et le système nerveux.

Une brosse est généralement utilisée mais un gant kessa fait parfaitement l’affaire. Pendant 5 à 10 minutes, effectuez des mouvements circulaires en partant du bas des membres pour revenir à leur base respective.

Bien choisir son gant kessa
Comment choisir un gant kessa ?

L’achat d’un gant kessa ou de crin dépend à la fois de votre budget et du type de matériau choisi.

Le véritable gant de crin, autrement dit le gant traditionnel qui a traversé les époques, est fait de crin d’animal, en particulier le crin de cheval ou bien encore de chèvre ou de bœuf. Très rugueux, celui-ci est tricoté de sorte à créer un ensemble de mailles qui donneront au gant son caractère exfoliant. Comme une brosse à cheveux de qualité en véritable poils de sanglier, un gant de crin en véritable crin de cheval tissé à la main peut coûter jusqu’à une trentaine d’euros

Néanmoins, il existe depuis longtemps déjà des gants kessa moins chers en fibres végétales, de palmier ou encore de chanvre. Bien plus abordables – moins d’une dizaine d’euros pour certains – les gants kessa végétaux sont aussi un choix évident pour les personnes vegans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *